18 juil. 2012

Les Loups de Mercy Falls - tome 1 : Frisson


Auteur: Maggie Stiefvater, Genre: Jeunesse, Pages: 478

Résumé: Grace, 17 ans, vit dans une petite ville du Minnesota, aux abords d’une forêt. A 11 ans, elle s’est faite attaquée par une horde de loups mais a survécu malgré les morsures, sauvée par un des loups de la bande. Les années ont passé, et un lien étrange s’est créé entre la jeune fille et ce loup, souvent présent autour de la maison, comme pour veiller sur elle. Lorsque Jack, un élève de son lycée, est retrouvé mort suite à une attaque identique à celle de Grace, la ville lance des chasseurs à travers la forêt. La plupart des loups parviennent à échapper aux balles, mais pas celui de Grace. Grace trouve alors devant chez elle un jeune homme blessé au regard étrangement familier...

Mon avis: Second essai pour une lecture jeunesse. Et c'est une réussite ! :)
C'est un livre destiné aux adolescents donc on nous parle dans un style simple, mais efficace. L'histoire nous plonge dans un univers fantastique, qui mélange donc réalité et magie, avec quelques touches de science-fiction (pour la fin du roman j'ai trouvé). Un amour entre deux personnes de monde différent, des personnages attachants et travaillés par l'auteur avec beaucoup d'authenticité: j'ai vraiment trouvé leur personnalité convaincante car aucun personnage n'est ni tout blanc, ni tout noir et c'était un réel plaisir car ce que je reproche souvent à ce style de roman c'est d'être accrocher à des clichés. Non vraiment, c'est une réelle bonne surprise. L'amour entre Grace et Sam est vraiment attachant et l'histoire est pleine de rebondissements et de surprises même si on devine certaines choses dès la lecture du résumé. Il m'a tout de même tenu en haleine jusqu'à la fin et il me tarde de lire la suite !
Bon, évidemment, tout n'est pas parfait ... J'aurais par exemple aimé que certains passages soient plus approfondis. Sans spoïler, j'ai trouvé que des événements étaient parfois racontés sans trop d'émotion, comme s'ils ne touchaient pas les personnages alors que le texte est écrit à la première personne du singulier et que c'était pourtant des événements primordiales et touchants ! Et ça m'a quand même déranger car parfois ça allait trop vite dans l'histoire: des descriptions manquaient et le style devenait trop simple.
Mais sinon, j'ai a-do-ré et ne me remets pas encore tout à fait de cette histoire qui m'a réconcilié avec la littérature jeunesse !

Ma note: 4/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire